Dobrodošli v Sloveniji

Un circuit à travers le côté méconnu des Alpes
 

La région

À l'autre bout des Alpes...

 

Tout dépend bien sûr par quel bout on prend l'arc alpin, mais la Slovénie, avec le Parc National du Triglav, reste un coin méconnu des Alpes alors que le Mont-Blanc est, pour nous en France, sur le pas de la porte...

Le 26 août 2000, Patrick Berhault, accompagné à cette occasion par Patrick Edlinger, prennait d'assault la face nord du Triglav, plus haut sommet de la Slovénie et premier 'sérieux client' de la fameuse Grande Traversée des Alpes. Le grand plissement géologique que nous connaissons ne s'arrête donc pas en Autriche comme on le pense souvent, mais poursuit sa course en une chaîne calcaire qui va nous amener dans ce voyage au coeur d'un parc national où la montagne ressemble encore à nos Alpes d'il y a 50 ans en arrière: espaces préservés, infrastructures limitées au strict minimum. Un indicateur qui ne ment pas: 60% de la population des ours d'Europe vit en Slovénie... On y trouve le lys martagon orange, introuvable chez nous..

Et on peut continuer longtemps comme ça.

La course

Tour du Triglav

Le depart se fait du musée alpin du lieu-dit de Trenta, que l'on rejoint, en partant du petit bourg de Bovec et en remontant la superbe vallée de la Soča avec ses eaux bleu turquoise. Dans cette vallée, les amateurs/trices de sports d'eau vive pourront s'en donner à coeur joie, ce qui peut constituer une ouverture/clôture à notre voyage. Beaucoup de possibilités de camping aussi, bien que le succès de la vallée en fasse un lieu un peu éloigné de l'esprit Arpentages...

 

De trenta, nous remontons une étroite vallée avec vue imprenable (mais qui voudrait nous la prendre?) sur les contreforts nord du parc que nous escaladons ensuite pour rejoindre le refuge Zasavska koča où nous passons la première nuit.

 

Le deuxième jour nous fait redescendre une grande et belle vallée orientée nord-sud jusqu'au-dessus du lac Bohinjsko. Traversée des différents étages alpins avec leur lot de petit lacs dans leur écrin de roches colorées, de botanique pour tous les goûts et de belvédères sur les paysages du sud du parc. Le refuge du soir, répondant au doux nom de 'koča na Planini pri Jezeru', est dirigé par un gardien joueur d'accordéon qu'il nous faudra un peu amadouer si nous voulons entendre quelques notes.. les gens par ici ne sont pas spécialement extravertis!

 

Le troisième jour nous fait remonter des lieux sauvages où la vie de l'alpage connaît toujours son âge d'or, et nous fait passer par un col étroit, porte d'entrée sur la partie nord du parc. Car, eh bien oui, il est question de faire l'ascension du Triglav, comme tout bon Slovène se doit! Notre 'camp de base' sera le refuge de Dom Planka, où nous retrouvons, l'espace d'une soirée, l'ambiance animée et internationale d'un refuge de la vallée de Chamonix...

 

Le quatrième jour nous faisons donc l'ascension du Triglav - en fonction des conditions bien sûr: l'arête sommitale en calcaire poli par les nombreux passages peut se révéler extrêment glissante en cas de pluie... - et nous redescendons sur Trenta où une bonne douche nous attend enfin!

Esprit de ce voyage

Bien que la Slovénie ne soit pas une nouvelle destination touristique, les refuges de montagne ont un côté spartiate en parfait accord avec l'esprit Arpentages. Cela veut dire que les locaux sont propres, avec une nourriture qui sort du congélateur - vu qu'il n'y a qu'une seule rotation hélico en début de saison - et que les repas ont rapidement un air de déjà vu. De même l'anglais n'a pas pénétré les coeurs en deçà des principaux centres touristiques, et l'allemand est souvent d'une aide précieuse dans les refuges ou pour communiquer avec les montagnards.

 

Esprit 'wilderness' aussi, avec donc une population d'ours comme on n'en connaît plus chez nous depuis belle lurette. Le fait que nous dormions en refuge réduit considérablement le nombre de précautions à prendre, et à défaut de nous retrouver nez à nez avec l'un d'eux (fait malheureusement rarissime vu leur excellent odorat) nous aurons des occasions de chercher des traces de pattes au abord des rivières.

Enfin, au vu de l'extraordinaire diversité botanique du parc, on n'insistera jamais assez sur l'adage "on ne laisse que des traces de pas, on ne ramène que des émotions".

Budget

Encadrement forfait: €650,- p.p. à partir de 6 participants minimum. Ce prix comprend les frais d'hébergement en refuges (demi-pension).

 

Non inclus: billet d'avion / transport jusqu'au point de depart à Trenta, Slovénie, repas de midi et encas, boissons consommées dans les refuges.

ARPENTAGES dispose de la couverte mondiale Tour Opérateur, et peut donc, si vous le désirer, prendre en charge la réservation de vos billets d'avion ou de train ainsi que les réservations d'hôtel si cela s'avère nécessaire. N'hésitez donc pas à me contacter pour de plus amples informations.

Dates pour 2020: mi-septembre 2010, dates à confirmer avant l'été 2020

Ressources sur le Web

Le parc national du Triglav est le seul parc national de la Slovénie et constitue la partie la plus orientale de l'arc alpin. Vous trouverez des informations sur l'incontournable Wikipedia.

 

Le site du Routard propose une série de photos qui rendent assez bien compte de l'ambiance du parc.

 

Et pour ceux et celles amateurs d'ours: plus d'infos ici

Et enfin, ceux et celles qui veulent se mettre au slovène n'ont qu'à cliquer ici!

 
 
 
“Accompagnateur en montagne, instructeur fédéral d'alpinisme et fervent adhérent à Mountain Wilderness France ”

Olivier Bello

Contact

91 Chemin de Quatre Minutes, 74560 Monnetier-Mornex, France

Olivier@arpentages.com \\ Tel: 06-51 39 42 29